Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Management

Du FabLab au LearningLab : des outils pour développer l’intelligence collective

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 juin 2017

Un FabLab (abréviation de Fabrication Laboratory) est une plate-forme ouverte de création et de prototypage d’objets physiques, "intelligents" ou non.

Ce concept a été initié par le Massachusetts Institute of Technology en 2004 et s’est décliné à travers un réseau mondial de laboratoires locaux. Ceux-ci combinent de manières différentes, cinq fonctions correspondant à cinq publics :

  • la simple découverte du pouvoir de faire, de fabriquer, qui s’adresse aux enfants ou aux bricoleurs,
  • l’éducation par l’action, qui concerne les écoles et les universités, les étudiants désireux d’expérimenter et d’enrichir leurs connaissances pratiques en électronique, en conception et fabrication assistées par ordinateur, en design,
  • le prototypage rapide, pour les entrepreneurs et les créateurs,
  • la production locale, qui répond notamment aux besoins de pays en développement, mais aussi à ceux d’artistes, designers ou bricoleurs qui ne cherchent pas la grande série,
  • l’innovation, l’invention des objets, des espaces, des formes de demain, qui intéressent tous les publics.

Ce mode de travail a très vite intéressé le milieu de la formation

Sont alors apparus les LearningLab.

Le LearningLab est un lieu et un écosystème d’expérimentation et d’innovation sur les nouvelles formes de travail et d’apprentissage collaboratives. Ces espaces collaboratifs innovants ont recours simultanément aux outils numériques, aux environnements, équipements, supports d’apprentissage et méthodes pédagogiques favorisant l’intelligence collective.

Les LearningLabs contribuent à la formation professionnelle, comme le LearningLab du réseau coiffure Camille Albane ou celui de Dassault Systèmes, ou encore le campus laboratoire d’innovation pédagogique créé par l’école centrale de Lyon et EMLYON Business School. Ce dernier est actuellement pilote dans le domaine et a proposé une charte de fonctionnement, destinée à de nouveaux partenaires voulant s’intégrer au projet.

Les principes de fonctionnement en sont :

  • Favoriser l’innovation pédagogique en testant et en développant différents modes d’apprentissage
  • Disposer d’un espace innovant, au sein d’un établissement d’enseignement, d’un organisme de formation ou d’une entreprise, permettant d’accueillir des formations, des rencontres, des séminaires, des productions, des expérimentations, des recherches, de l’observation
  • Disposer d’un ensemble d’équipements numériques dédiés à l’appui pédagogique
  • S’appuyer sur un dispositif de recherche sur l’innovation pédagogique
  • Soutenir l’acquisition des compétences, des cultures et des humanités numériques
  • Être un lieu ouvert accueillant des publics et des événements variés
  • Les objectifs de ce dispositif sont de réfléchir et repenser les espaces d’apprentissage, de travailler sur l’ingénierie et les méthodes pédagogiques, de voir comment les technologies peuvent s’intégrer dans les différentes pratiques.

Cette démarche, ouverte à d’autres partenaires, doit absolument associer les étudiants et les enseignants pour éviter de rester simplement une mise à disposition d’outils.