Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Management

Pourquoi certaines équipes sont plus intelligentes que d’autres ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 août 2016 (modifié le 21 février 2017)

Une étude a été mené, par Alex Pentland du MIT, avec des groupes en présentiel pour ce qui fait la qualité d’un groupe sur un autre.

3 caractéristiques ont été retenues

  1. Leurs membres ont contribué de façon plus équitable aux discussions de l’équipe, plutôt que de laisser une ou deux personnes dominer le groupe.
  2. Les membres ont obtenu des scores plus élevés au test appelé « Test de Lecture Mentale dans les Yeux » (Reading the Mind in the Eyes », qui mesure la façon dont les personnes peuvent lire les états émotionnels complexes à partir uniquement d’images des yeux du visage).
  3. Les équipes composées avec plus de femmes ont surperformé par rapport aux équipes avec plus d’hommes. En effet, il est apparu que ce n’était pas la « diversité » avec un nombre égal d’hommes et de femmes qui comptait pour l’intelligence collective, mais tout simplement avoir plus de femmes. Cela s’explique en partie par le fait que les femmes, en moyenne, étaient meilleures en lecture mentale (« mindreading ») que les hommes.

Cette étude a été reprise avec une partie des équipes testées travaillant en ligne. Les résultats ont confirmé les enseignements de la première étude et ont mis en avant que les meilleures équipes étaient celles qui communiquaient beaucoup, d’une manière équitable et qui possédaient de bonnes compétences en compréhension des émotions des autres, sans différence entre les équipes en présentiel et celles qui travaillaient en ligne.

Ces études mettent en avant le rôle de l’intelligence sociale et de l’empathie dans la mise en place de l’intelligence collective.

Pourquoi certaines équipes sont plus intelligentes que d’autres ?