Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Management

Il existe plusieurs façons de décider

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er janvier 2012 (modifié le 8 avril 2014)

Décider seul :

  • Avantages :
    • La décision ne dépend que de soi et peut être rapidement prise.
    • La réflexion en solitaire permet de se couper de l’opérationnel et de limiter les différentes formes d’influence possibles.
    • La prise de décision en solitaire peut asseoir une position hiérarchique en accentuant, aux yeux des autres, la zone de pouvoir du décideur.
    • Cette méthode ne nécessite aucune mise en œuvre particulière au niveau logistique.
  • Inconvénients :
    • Le décideur rationnel n’existe pas. De plus, il n’a pas connaissance de tous les paramètres. Se couper de l’avis des autres peut donc représenter un danger.
    • Les choix des individus varient selon leurs préférences. La décision personnelle est donc subjective.
    • Les facteurs tels que l’âge, le sexe ou la culture influencent la prise de décision personnelle. Certains états psychologiques peuvent influencer les choix, tels que la dépression, les troubles compulsifs, l’anxiété et les états coléreux.

Décider en groupe :

Il existe différentes façons de décider en groupe, parmi lesquelles une équipe peu choisir la plus adaptée à la situation :

Décisions par consensus

Le consensus est le modèle même de prise de décision en groupe. Il ne signifie pas un accord à 100 %, mais plutôt que chaque membre de l’équipe accepte la décision et la soutiendra par la suite. Plus précisément, « mon opinion a été entendue et cette décision ne va pas à l’encontre de mes convictions ».

Le consensus est recommandé pour la plupart des problèmes pour lesquels l’équipe doit prendre une décision. Il est particulièrement important pour des décisions impliquant le soutien de l’équipe tout entière. Il demande plus de temps mais c’est la stratégie de décision la plus gratifiante. (Source Icra-edu.org)

Décisions à la majorité

La règle de la majorité signifie que la majorité des membres de l’équipe s’accorde sur la décision à prendre. Le choix fait alors l’objet d’un vote.

La règle de la majorité convient à des décisions peu importantes. Il peut y avoir des problèmes si certains membres de l’équipe ne sont pas d’accord avec la décision prise ou ne soutiennent pas (et même sabotent) les actions à mettre en oeuvre.(Source Icra-edu.org)

Décisions par délégation

La prise de décision par délégation signifie qu’on donne à un sous-ensemble de l’équipe (un individu ou une sous-équipe) la responsabilité de prendre une décision au nom de toute l’équipe. Les membres de l’équipe doivent auparavant accepter de soutenir pleinement les décisions déléguées à d’autres.

Les décisions par délégation sont conseillées pour des décisions de moindre importance, ou s’il y a beaucoup de décisions à prendre en un temps limité. S’assurer que les membres de l’équipe ne se « déchargent » pas de leur responsabilité simplement sur quelqu’un d’autre - ce n’est pas une délégation de pouvoir !
(Source Icra-edu.org)


Décisions par expert

C’est une variante de la stratégie de décision par délégation. Le groupe désigne un de ses membres et reconnaît qu’il a les connaissances nécessaires pour prendre la décision.

Dans des équipes interdisciplinaires, il arrive qu’on donne la responsabilité des décisions à des spécialistes. Des problèmes peuvent surgir si les autres membres de l’équipe ne reconnaissent pas l’expertise ou n’ont pas confiance en l’expert. (Source Icra-edu.org)

Décisions par groupe nominal

La stratégie du groupe nominal est une manière rapide de condenser une longue liste de points à débattre ou de hiérarchiser les priorités. Aussi appelée « triple classement » (trois votes par membre de l’équipe) ou « quadruple classement (quatre votes par membre de l’équipe), etc.

Il s’agit de faire la liste exhaustive des points à débattre sur un tableau que chacun peut voir. Chacun dispose d’un certain nombre de votes pour exprimer ses préférences et ses priorités. Une liste plus courte, ou une liste de priorités, est réalisée avec les points qui ont recueilli le plus de voix. Comme ce n’est pas une prise de décision par consensus, elle sera réservée aux décisions moins importantes.
(Source Icra-edu.org)

Mots-clés associés :