Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Professionnalisation

Formation individualisée

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 mai 2006 (modifié le 11 juillet 2006)

Ce type de formation se base exclusivement sur le principe d’appropriation des connaissances par l’individu lui-même, qui possède (ou doit posséder) les qualités nécessaires et suffisantes d’autonomie. Le triptyque temps-lieu-action n’a plus le sens d’exister.
L’individu agit lui-même sur les principales composantes de l’environnement socio-éducatif qu’il considère comme un " self-service " de la formation : le lieu, le temps, le parcours, le rythme, les objectifs, les contenus, les situations, les moyens et outils, les personnes ressources, l’évaluation.
L’autoformation pure et l’autodidaxie caractérisent deux aspects possibles la formation individualisée.

Cette formation repose essentiellement sur le principe d’appropriation des connaissances par l’élève lui-même. Celui-ci, en plus de ses objectifs de formation, développe parallèlement un plus grand sens de l’autonomie. Il incombe à l’institution et au(x) formateur(s) de créer les conditions de l’apprentissage le plus adapté possible à l’individu. Cette modalité de la formation met à mal l’unité du triptyque temps-lieu-action.

L’individualisation s’exerce en agissant sur les principales composantes de l’environnement socio-éducatif : le lieu, le temps, le parcours, le rythme, les objectifs, les contenus, les situations, les moyens et outils, les personnes ressources, l’évaluation.

Pour en savoir plus, consulter la fiche technique N° 3 - Norbert CASAS - CEDIP - 1997

Modalités de la formation individualisée :

Formation différenciée

La formation différenciée définit une forme particulière de formation individualisée. Elle repose essentiellement sur le principe d’alternance entre des parcours identiques pour un groupe d’élèves et des parcours individuels personnalisés pour chaque élève de ce même groupe.
L’objectif final est sensiblement le même pour chaque élève du groupe alors que les objectifs intermédiaires peuvent être différenciés et négociés entre le(s) formateur(s) et chaque élève.

Formation programmée

La formation programmée présente une forme très structurée de formation individualisée. Elle repose sur la définition par l’institution et le(s) formateur(s) et le suivi par l’élève, de parcours-types très balisés.
La négociation entre le(s) formateur(s) et l’élève positionne ce dernier, en fonction de ses aspirations et d’une base préétablie d’objectifs, sur une échelle d’élève-type. A chaque élève-type correspond un parcours-type prédéfini.

Autoformation

L’autoformation est un mode de formation individuelle dans lequel l’individu apprend par lui-même. Cette modalité de la formation (ou plutôt de l’apprentissage) est gouvernée par plusieurs principes :

  • l’individu détermine lui-même ses objectifs, éventuellement avec le conseil de l’institution ou du(es) formateur(s) ;
  • l’individu construit lui-même son parcours de formation, éventuellement avec le conseil du(es) formateur(s) ;
  • l’individu choisit lui-même ses ressources et méthodes pédagogiques, éventuellement parmi une offre de l’institution ou du(es) formateur(s).


Pour en savoir plus, consulter la note de lecture En lignes n°5 - Arlette SERAL - CIFP de Toulouse - 1998.

Autoformation assistée ou accompagnée

L’autoformation assistée ou accompagnée est un mode de formation découlant naturellement de l’autoformation pure. Plusieurs principes essentiels la régissent :

  • l’élève, l’institution, le(s) formateur(s) négocient les objectifs de formation, sur la base de choix établis par l’institution et le(s) formateur(s), à partir du projet personnel de l’élève ;
  • l’élève et le(s) formateur(s) négocient les itinéraires de formation avant et pendant l’apprentissage ;
  • le(s) formateur(s) guide(nt) l’élève sur un éventail d’outils et ressources pédagogiques.

Pour en savoir plus, consulter la note de lecture En lignes n°3 - Gilles AYMAR - CEDIP - 1997.

Le centre de ressources

Voir l’article consacré au centre de ressources.

Bibliographie pour aller plus loin :

- Hervé Prévost, L’individualisation de la formation autonome et/ou socialisation (Chronique sociale - 1994.)
- Formations individualisées - Manuel à l’usage des acteurs de la formation professionnelle - (Document collectif La Documentation Française - 1994.)
- L’individualisation des parcours de formation à l’AFPA (Collection Carrée.)
- CARRE Philippe,
L’autoformation dans la formation professionnelle (La Documentation Française, 1992.)
- CARRE Philippe, PEARN Michaël,
L’autoformation dans l’Entreprise (Éditions Entente, 1992.)
- KNOWLES Malcom,
L’apprenant adulte (Éditions d’organisation 1973)
- CARDINET Annie,
Pratiquer la médiation en pédagogie (Éditions Dunod 1995)
- KUPERHOLE Jean, MOR Alain,
Développer de nouvelles formes de formation : les systèmes flexibles (Éditions Liaisons, 1993.)
- CARRE Philippe, CASPAR Pierre,
Traite des sciences et des techniques de la formation (Éditions Dunod, 1999.)
- BELLIER Sandra,
Compétences en action - Expérimentations, implications, réflexions, pratiques (Éditions Liaisons, Collection Entreprise & Carrières, 2000.)
- ERAY Philippe,
Précis de développement des compétences - Concilier formation et organisation (Éditions Liaisons Collection Entreprise & Carrières, 1999.)
- DENNERY Marc,
Organiser le suivi de la formation : méthodes et outils (Collection Formation Permanente, ESF éditeur, 1997.)